Dans quel quartier acheter un appartement à Lyon

Lyon est une ville de France qui est chargée d’Histoire. Acheter un appartement à Lyon est un bonheur surtout lorsque l’on connait mieux son histoire et ses petits recoins.

 

               

Un peu d’histoire sur Lyon

De la colline de Fourvière, surnommé "la colline qui prie", il est possible de sonder 2000 ans de l'histoire de Lyon, des ruines romaines et les rues de la Renaissance à un éventail de structures contemporaines.

Travailleuse et dynamique, la région lyonnaise contribue à près de 10 pour cent du PIB de la France, selon un rapport conjoint de Jones Lang LaSalle et Ernst & Young.

Pourtant, selon l'Insee (L'Institut national de la statistique et des études économiques), les prix d’achat des appartements « anciens » à Lyon ont diminué de 0,5 % lors du troisième trimestre de l’année 2014 - environ la moitié de la baisse enregistrée pour les appartements dans le département plus large du Rhône. Pour les maisons anciennes à Lyon, la baisse a été plus prononcée, passant de 2,2% sur la même période.

Les beaux quartiers pour acheter un appartement sur Lyon

Pourtant, alors que certains quartiers changent rapidement, d'autres se retrouvent dans le 500ha classé par l'Unesco comme site du patrimoine mondial en 1998. Vieux Lyon, sur les pentes de Fourvière, est un délicieux labyrinthe de petites rues de la Renaissance. Acheter un appartement dans ce quartier de Lyon inclus bien évidemment un prix plus élevé car l’on se retrouve dans le quartier historique de Lyon. Autour de Cathédrale Saint-Jean, de petits passages couverts appelés « traboules » permettent aux piétons de se balader dans des rues composées de très hautes et étroites maisons. C’est un quartier assez touristique donc cela inclut beaucoup de bars et de restaurants. Petits points d’attention pour les acheteurs potentiels d’un appartement dans cette partie de la ville, les rues étant fortement étroites, le stationnement pose généralement problème. De plus, il est quasiment impossible d’acheter un appartement avec un ascenseur car les maisons sont trop étroites et elles sont aussi composées de nombreuses volées d’escalier.

Dans les 2e arrondissements arrondissement de Ainay et Perrache, il est possible de trouver des maisons du 15ème et du 16ème siècles ainsi que d’autres dans un style 17ème – 18ème. Pour acheter un appartement dans ce quartier, l’agence immobilière Arlim Prestige vend un appartement 293m² de trois chambres avec vue sur la Saône pour 1,7M €.

Ceux qui préfèrent acheter un appartement dans un quartier avec un peu moins d'agitation peuvent se tourner vers les quartiers de Brotteaux et du Parc de la Tête d'Or dans le 6ème arrondissement. Le Boulevard des Belges avec vue sur le parc Tête d'Or est le plus prisé. « Les achats d’appartements ici peuvent atteindre plus de € 5.500 par mètre carré », dit Olivia Marrel de Arlim Prestige. Cette agence vend un 190 m², appartement de quatre chambres pour un prix de 1,18 M €.

Au 19e siècle, Lyon a connu un « boom » immobilier et les pentes de la Croix-Rousse se sont vues inonder par des nouvelles constructions pour répondre à la demande des tisserands de soie de la ville, en effet, ils souhaitaient avoir des propriétés avec de hauts plafonds. Ces bâtiments de six étages aux façades sobres sans balcons attirent les «bobos» - bohémiens bourgeois - entre autres.

Au sud du centre historique, le quartier de Confluence, qui était à l’époque le quartier industriel, s’est vu réinventé et transformé en un parc à thème architectural moderne. C’est une zone qui est fortement prisée par les citadins fraichement arrivés à Lyon, qui sont intéressés d’acheter un appartement près de grands espaces verts et des projets de construction contemporains.

Pour les familles qui ne rêvent que d’acheter un appartement en banlieue, le 3ème arrondissement est sans aucun doute la banlieue la plus paisible de Lyon. Au 19ème siècle, 2 usines et des centaines de maisons ouvrières avaient été construites pour les ouvriers et leurs familles. Pour l’achat d’une maison de 240m² avec un jardin et une piscine, il faut compter plus ou moins 1,38 M €.

Monplaisir est également une zone de va-et-vient. « C’est un quartier de plus en plus prisé et donc de plus en plus riche », explique Emily Rozé, professeur américaine à l'une des écoles internationales de Lyon. Elle et sa famille ont emménagé à Lyon avec son mari en 2011 et y vive une expérience incroyable : « Lyon est une ville facile pour un expatrié », ajoute-t-elle, « Les gens sont accueillants et le centre de la ville est si petit et chaleureux que vous vous sentez rapidement chez vous et vous connaissez vite votre chemin. Et la nourriture ici est tout simplemnt incroyable. "